Skip to main content

Posts

Showing posts from January, 2007

Best of 2006

Comme tout le monde, je m'y mets moi aussi avant que janvier ne soit passé et qu'il soit trop tard : je vous livre mes dix recettes phares de l'année passée. On remarque un motif ici, le chocolat. Que dire? J'aime le chocolat, quand je fais un gâteau c'est rarement sans lui. Heureusement que les scientifiques admettent enfin ses vertus, on peut désormais le déguster sans scrupules...


1) Cari de lotte
Pour commencer, une recette santé, assez chic et goûteuse de la Réunion. Simple mais raffinée, elle impressionera tes invités, lecteur, lectrice.

2)Bolognaise blanche
Une bolo, normalement, c'est rouge, et franchement, qui n'aime pas ça? Mais ici, non, elle s'est endimanchée et a laissé tombée sa vieille copine la tomate en boîte. Originale, délicieuse, elle étonnera tes camarades.

3)Pain sans pétrissage qui a fait le tour du monde
Si une recette a fait sensation cette année, c'est bien celle-ci. La révélation du pain fait maison, meilleur que celui du boulan…

SHF #27 : chocolate by brand : individual butterless chocolate cakes

This is my first participation to Sugar High Friday, a blogging game created by Jennifer, the Domestic Goddess, and this time organized by David Leibovitz, Un Américain à Paris, lover of good food and chocolate connaisseur. David invited us to make a chocolate dessert using a brand we'd proceed to describe.

Living in France, I sometimes use Cémoi organic and fair trade dessert chocolate, which isn't always available where I shop. It is really great for baking as it has 64% cocoa and also gives me a good conscience, which is perfect when one idulges in a piece of chocolate heaven...

OK, I'll confess I also use Nestlé, which I'm told isn't so conscience-absolving. I particularly appreciate their dessert milk chocolate, also to be eaten as is, as it is rich in cocoa and not overly sweet, perfect for chipping. They also have a good strong(er) dessert chocolate (Corsé, the dark brown) which is better than their regular one.

But on to today's chocolate, Lindt Dessert 70…

Boeuf bourguignon with a twist

You know how it starts...there you are, wondering what to cook for supper when you have a guest, and while you're dreaming of greekish leg of lamb, your Other Half (not necessarily the better one, hee hee) salivates, thinking how nice beef bourguignon would be after all this time.

But all week, you and your foodie pals have chatted of nothing else but Spanish paprika, the smokey type. Incidentally, the Great Nigel (Slater) also raved about it in last Sunday's Observer Magazine. So when you finally get down to it and look through you blog archives to find that recipe you liked so much last year, or even the year before that, suddenly a lightbulbs flares up above your head and you're thinking chorizo instead of lardons, with a good pinch of El Angel paprika for good measure. So you change hardly anything and already your beret-donning stew grows a tan and feels on holiday somewhere the sun shines all year long...yes, beef bourguignon has turned into beef bourguinero (please f…

Ma petite robe noire et autres recettes de Trish Deseine

Qui ne possède pas au moins un de ses livres? Madame Deseine, que personne ne connaissait il y a quelques années encore, est devenue incontournable au rayon cuisine des librairies et des marchands de journaux (voir sa rubrique dans Régal). Oui, oui, même à l'étranger où ses livres sont traduits (en anglais et en italien, et d'autres langues peut-être?)
Il y a longtemps, avant même d'acheter Jamie Oliver si mes souvenirs sont bons, j'avais beaucoup aimé Petits Plats entre Amis au point de me le faire offrir à Noël. Finalement, je n'ai pas beaucoup cuisiné avec, mais je l'aime toujours autant.
Récemment, qui n'a pas bavé d'envie devant son dernier ouvrage, la Petite Robe Noire, au concept original et très léché? D'abord il m'a semblé un peu trop chefy, du genre dont, encore une fois, je ne cuisinerais pas. Mais au fur et à mesure de mes visites à la fnuck il m'a bien plu et donc s'est retrouvé lui aussi sur ma liste au Père Noël. Merci Père …

Christmas cake "facile" de Nigella

Voilà une tradition bien éloignée des nôtres pour Noël, le Christmas cake, un gâteau aux fruits secs et confits, fait des semaines à l'avance puis imbibé consciencieusement d'alcool, et enfin badigeonné de confiture avant de revêtir un épais manteau de pâte d'amandes puis de glaçage. Ouf! Qui a envie d'une petite part après un gros repas de fin d'année? Qui, hein?

Nigella propose une version simplifiée dans son livre Feast, où les fruits ne doivent pas mariner 24h dans du rhum, où la pâte est faite dans une seule et même casserole et qui est tellement bon tel quel qu'on n'est pas obligé de l'habiller. Et bien sûr il se garde très longtemps dans une boîte en métal.

Il est parfumé, moelleux, ambré, bref un délice avec le thé tout au long de l'année.

Maman, voilà la recette!

775g de fruits secs et confits mélangés (ici des corinthes, raisins secs, écorces d'orange confites, trois pruneaux qui s'ennuyaient...)
175g de beurre (150 suffisent)
250g de c…

Tarte au chocolat de Jamie Oliver

Voici la recette de l'excellente tarte du réveillon. J'avais divisé par trois les quantités et obtenue une belle tarte rectangulaire pour environ 4 personnes. Avec les quantités suivantes, Jamie dit remplir un moule de 28cm de diamètre, mais je pense plutôt que ça convient pour deux belles tartes, à vous de voir. En divisant par 3, j'ai quand même mis un petit oeuf dans la crème car lui ne jure de toute façon que par les gros oeufs.
Cette tarte est très forte en chocolat, assez peu sucrée, si vous aimez les desserts plus sucrés, n'hésitez pas à mettre 150g de sucre dans la crème.

Pâte:
Battre 325g de beurre en pommade avec 225g de sucre et une pincée de sel. Ajouter ensuite 565g de farine, 3 oeufs et 65g de cacao non sucré, et en option, le zeste râpé d'une orange bio. Réfrigérer au moins une heure. L'étaler et mettre le moule au freezer une demi-heure.

Préchauffer le four à 180°C et faire cuire la pâte à blanc une douzaine de minutes. Baisser le four sur 170°C.

Gar…

Galettes des rois

Samedi, pour satisfaire la curiosité du Papa, nous avons acheté une galette chez le boulanger d' à côté. La crème n'en était pas, elle était très floconneuse, comme une pâte à gâteau presque. Pas mauvaise quand même, et sans arôme artificiel ni amande amère, ce qui est un plus d'après moi.

Le cora du coin avait vendu toutes ses pâtes feuilletées, à croire que de plus en plus de gens font leurs galettes eux-mêmes, ce qui est une bonne chose, sauf peut-être pour les pâtissiers. Plus que des sets contenant deux pâtes, de la frangipane et une fève, pas trop mon truc.

Alors du coup j'ai acheté du beurre bio, de la farine de gruau et j'ai décidé de faire la pâte moi-même, grande peur à conquérir telle la fière Amazone que je suis (ouarf ouarf). Pour la recette, pas facile de choisir, même si c'est toujhours plus ou moins la même chose, j'ai donc fait fusionné les recettes de PH (Larousse des Desserts) et de Florence Edelmann. La dernière pour les quantités mais …

Conquérir la pâte feuilletée

Pas si difficile/compliquée/effrayante que ça...

La veille, faire une détrempe (pâte de base) avec:

200g de farine de gruau ou ordinaire
50g de beurre mou en petits morceaux
10cl d'eau dans lesquels on dilue une cc de sel

Y faire une croix (superstition ou chimie alimentaire?). Envelopper de cellophane et mettre au frais jusqu'au lendemain ou au mopins deux heures.

Le lendemain, l'étaler en un large carré/rectangle, et déposer en son centre 100g de beurre mou étalé, rabattre la pâte vers le centre pour envelopper le beurre et étaler au rouleau en un rectangle.

Rabattre un tiers du rectangle vers le milieu, puis l'autre pour obtenir un portefeuille.que voici:
Emballer et mettre au frais, on vient de donner le premier tour.
Recommencer à deux heures d'intervalle encore trois fois deux tours.
Regardez bien de près, on voit le beurre en fine couches à fleur de pâte, en cuisant, il va séparer les couches en feuilles.
Voilà le portefeuille obtenu après chaque tour.
Après le dernier …

Bonne résolutions 2007

*m'or-ga-ni-ser un peu mieux
*manger plus de fruits et moins de chocolat
*faire moins de gâteaux
*bouger un peu plus
*acheter moins de livres de cuisine (levez les yeux au ciel et dites "pfff")
*apprendre la patience (je suis bélier, c'est génétiquement impossible)
*me faire des amis

Mais sinon, les bonnes résolutions, ça me rappelle une chanson de Radiohead assez déprimante qui commence ainsi "Fitter, happier, more productive..." et se termine comme suit : "...like a pig, in a cage, on antibiotics"...Parfois, donc, il vaut mieux ne pas chercher à trop changer sa nature.

Alors, pour bien démarrer l'année, des soupes.

Une soupe au butternut épicée d'après Moby

Mes parents m'ont donné un de leurs butternut car ici j'ai du mal à en trouver. C'est une variété assez commune en Grande-Bretagne, c'est d'ailleurs de la bouche d'un voisin potier britannique à la main verte que nous en avons entendu parler pour la première fois. Cette …

Bonne Année! Freues Neues! Happy New Year!....with Jamie

Pour fêter la fin de l'année, j'ai testé quelques recettes issues du tout nouveau livre (en anglais) de Jamie Oliver "Cook with Jamie -my guide to making you a better cook" (tout un programme!) qui fûrent dégustées modestement, en tête-à-tête, pour fêter l'arrivée d'une nouvelle année pleine de possibles.

En entrée, des croûtes au saumon fumé d'Ecosse (par pitié pour votre santé, achetez du Label Rouge, c'est plus cher, on en mange moins mais c'est pas bourré d'antibiotiques, enfin j'espère, en tous cas pour ceux qui ne savent pas, visez les mentions "salé au sel sec", pas d'additifs ni conservateurs pour un produit de qualité).
Allez, je vous l'avoue, le père Noël m'a apporté beaucoup de livres, surtout de cuisine, et ces croûtes sont plutôt inspirées par Bill Granger (Every Day) que par Jamie.

Puis une belle recette pour une fois pas trop tarabiscotée de Jamie, donc, du filet de lotte grillé, sauce aux olives noires, p…